Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 21:17

Tribune de février 2011 - Publiée dans Clamart Info

 

Indi… gestion

 

Janvier 2011. Enfin reçue la facture de cantine de juin ! 6 mois plus tard.

 

Restent à payer les factures d’avril (une relance), de mai (pas de relance), de juin, septembre, octobre, novembre… et ajoutons décembre 2010. Sans oublier l’accueil du matin, l’étude du soir, les mois de juillet et/ou août, tout le monde n’ayant pas deux mois de vacances.

 

Une addition qui se révèle élevée ; qui a pensé à mettre l’argent de côté ?

 

L’absence de rigueur de la Mairie de Clamart rejaillit sur les parents. Et ce, quels que soient les revenus, la facturation étant liée au quotient familial.

 

Sans oublier les complications.

 

Complications entre  présence et absence : jours où l’école est malade (la grève),  jours où un enfant est malade ;  ou encore, jours où l’école est en ballade (sorties scolaires).

Qui s’en souvient ? Comment protester six mois plus tard? Sur quelles bases ? *

 

Complications aussi, pour les agents de la Mairie : relance, rectification, échelonnement… avec la gestion de conflits, de parents déconfits, à cause d’une gestion en déconfiture.

 

Quelque 900 000 euros, un million* d’euros non rentrés dans les caisses de la ville. L’explication avancée : la mise en place du nouveau « Portail des familles » ; le résultat : un déficit de trésorerie pour la ville. Et la solution imaginée par Monsieur le Maire ? Sans doute inscrire un financier au menu des cantines. Le financier, un gâteau avec risque … d’indi… gestion !

 

 

 

 

*Contacter les Fédérations de parents d’élèves
ou envoyer un mail
rachel@clamoche.com www.clamoche.com et je leur transmets.

 

**Environ 150 000 euros/mois X 6 mois =  900 000 euros à encaisser, à digérer ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche