Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 10:51

Clamart - Tribune de décembre 2013

 

GROUPE MODEM L’ALTERNATIVE

RACHEL ADIL ET GRÉGOIRE ARTINIAN

 

Clamart a besoin de clarté au Centre. Tel est le message que

nous voulons transmettre au moment où nous changeons le

nom de notre groupe au Conseil municipal, en affichant clairement

notre appartenance politique : Au MoDem et dans l’opposition

à la majorité actuelle du Sénateur-Maire et de son quatorzième

adjoint candidat à la succession.

Depuis notre élection en 2008, nous nous sommes engagés

pour faire de la politique autrement. Nous l’avons fait dans une

opposition constructive, en dénonçant les postures et toutes les

formes de clientélisme.

Nous, élu(e)s centristes, nous sommes attachés à la justice

sociale, à une gestion responsable des finances publiques, à la

moralisation dans la pratique politique, au rejet de tout esprit

de clan et de tout extrémisme. Nous voulons donner à ce socle

idéologique tout son sens dans le cadre clamartois en construisant

un vrai projet d’alternance à la majorité essoufflée du PS et

de ses alliés EELV et Front de Gauche.

Dans ce rassemblement des partis centristes au sein de l’Alternative,

nous voulons préserver et faire valoir la démarche qui a

toujours été la nôtre, fondée sur la proximité et l’écoute du terrain.

Nous pensons que notre devoir aujourd’hui est de donner

confiance aux Clamartois, et promouvoir des idées pour faire de

Clamart une ville moderne, ouverte à tous.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Patrick SEVIN 21/12/2013 08:32

Comment envisager un seul instant que la droite républicaine UMP et les partis du centre humaniste UDI et MODEM puissent s’allier un seul instant avec ce parti d’extrême-droite toujours raciste et
xénophobe qu’est le front national lifté et parfumé sous le sigle trompeur de RBM mais toujours présidé honorifiquement par son vieux fondateur JMLP ??
C’est pourtant bien ce que souhaitent ardemment depuis toujours les Partis de gauche qui misent sur la peur pour préserver et étendre leur clientèle et garantir ainsi leur influence !!
Des citoyens de toutes tendances désabusés par la politique et le triste exemple que leur renvoient certains politiciens sans honneur se tournent vers de dangereux extrêmes pour manifester leur
légitime exaspération mais ces voix respectables n’appartiennent d’aucune façon au Front national.
JEAN-DIDIER BERGER présente pour 2014 les meilleures propositions dans la plus large union démocratique pour le plus bel avenir de CLAMART.
Investi auprès des clamartois et notre Région depuis de nombreuses années, compétent, dynamique, honnête et ouvert JEAN-DIDIER BERGER a toutes les plus belles qualités pour conduire l’essor
économique de CLAMART, assurer une meilleure sécurité des clamartois, restaurer l’expression démocratique et la réputation de notre ville mise à mal par le système Kaltenbach et l’affaire de
corruption de son futur ex-maire MEE.
Je suis pour ma part EXPRESS-ément convaincu de la très large Victoire de JEAN-DIDIER BERGER sans autres apports que ceux qui sont viscéralement attachés aux valeurs de Liberté, d’Egalité et de
Fraternité qui font la fierté de notre République et la grandeur de la France.

Maxime Lesour 18/12/2013 03:27

Bonsoir,Que l’on soit de sensibilité centre droit ou centre gauche, adhérent ou sympathisant il n’est pas acceptable pour le MoDem de soutenir une liste UMP fn compatible.Hors, c’est bien ce qui se
profile à Clamart. Jean Didier Berger, tête de liste UMP aux municipales dans notre ville n’a toujours pas coupé le cordon ombilical avec son mentor Philippe Pemezec qui est également son patron
donc, double inféodation . Pour rappel, c’est ce même Pemezec qui s’est opposé à la constitutionnalisation de l’abolition de la peine de mort, qui a voté fn en 2002 alors qu’il était responsable
UMP et qui s’est fait payer un rapport constitué de copiés/collés 150 000€.Quand à Berger, il refuse de répondre aux Clamartois sur une éventuelle union avec le candidat frontiste Bernard
Marionnaud qui figurait déjà sur sa liste en 2008.Dans ce marasme, ou sont nos valeurs centristes?

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche