Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 21:50

Conseil  municipal de Clamart – Septembre 2012

.
Fin de séance - il est déjà tard, fort tard...  le dernier point de cette séance - or, suspension de séance !
 

Monsieur le Maire – Il nous reste le voeu à examiner, mais auparavant je vais faire une suspension de séance de quelques minutes.

 


VOEU

Monsieur le Maire – Je vous remercie de regagner vos places. La parole est à Mme ADIL pour la

présentation de son voeu.

Madame ADIL – Je vous remercie.

[Lecture de mon voeu, conforme à l'envoi en version papier]

« Burn out, la prévention pour les élus.

Quand l’investissement professionnel devient trop lourd à porter, il y a risque d’épuisement, de burnout.

Le burn-out peut concerner toutes les professions qui demandent un engagement personnel

intense. Les élus qui cumulent les mandats, par exemple être maire et sénateur, sont des personnes

avec un engagement personnel intense.

Le burn-out peut se manifester ainsi chez les personnes 
concernées :
- l’épuisement émotionnel, le sentiment d’être vidé de ses ressources émotionnelles ;
- la 
dépersonnalisation ou le cynisme ;
- l’insensibilité au monde environnant ; la déshumanisation de la 
relation à l’autre ; les usagers clients ou patients deviennent des objets.

 

Les élus qui cumulent des mandats – je reprends cet exemple de maire et sénateur – encourent donc

de grands risques : le cynisme et la déshumanisation avec toutes les conséquences non seulement

pour eux, mais pour l’ensemble de leur entourage et pour l’ensemble des citoyens et des citoyennes.


D’où ce voeu de prévention santé pour aider les élus qui cumulent à démissionner.
 

Les mesures de prévention doivent empêcher une aggravation de la santé des personnes déjà

menacées d’épuisement et parallèlement prévenir l’apparition d’autres cas. Ce voeu, son approbation

en conseil municipal va permettre de sensibiliser les élus qui cumulent sur les risques encourus tant

pour eux que pour leur entourage, encourager les électeurs et les électrices à écrire à leurs élus qui

cumulent afin de les air à démissionner.

Comme il s’agit d’un acte de prévention, il est demandé que ce voeu soit transmis à chaque élu qui

cumule des mandats, chaque parti politique dont des adhérents cumulent des mandats ainsi qu’aux

professionnels en lien avec la santé et le travail, comme le comité d’hygiène et de sécurité des

conditions de travail, le CHSCT, les organismes de santé, comme la CPAM, la médecine du travail afin

de favoriser la mise en place de mesures de prévention auprès des élus qui cumulent.
 

Toutes les définitions du burn-out sont tirées de l’institut national de recherche et de sécurité pour la

prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). Les références figurent

sur le site. »

[Et quelques ajouts]

Concernant ce voeu, je voudrais souligner deux éléments. Je souhaite remercier tout d’abord les Dr

YVES, du Peuple des connecteurs, et Isabelle CHIVILLO, présente dans cette salle, puisque ce

sont eux qui m’ont sensibilisée à cette question de burn-out et qui m’ont aidé à rédiger ce voeu.
 

Je voudrais aussi remercier M. TROTTIGNON de l’association ANTICOR pour ses encouragements et pour ses nombreuses informations, comme la liste de tous les mandats que vous cumulez, M. KALTENBACH. Je ne savais que c’était si long, je l’ai découvert en lisant son article.


Et là, ont commencé de longs, longs débats... ou faux semblant de débats ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clamoche
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche