Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 20:55

Conseil  municipal de Clamart – Septembre 2012


Désignation de deux représentants du Conseil Municipal, membres de l’opposition

comme observateurs à la Commission d’attribution des logements, instance de l’OPH

Clamart Habitat

Délibération qui s'explique suite à "l'affaire de la vidéo"

Madame ADIL
– J’espère que Mme HUARD va siéger, sinon la commission ne comprendra que des

hommes. Je rappelle que le conseil municipal a approuvé, il y a deux ans, la Charte européenne

d’égalité pour les femmes et les hommes, et qu’il disposait de deux années pour sa mise en oeuvre et

pour définir sa stratégie sur ce sujet. Mme RAKOFF, je crois que nous avons beaucoup avancé sur

cette charte

 

Madame RAKOFF – Mme ADIL a raison, j’essaie d’être honnête intellectuellement. Je rappelle que

notre première réunion concernant la mise en place de la charte est programmée vendredi soir à

18 h 30. Nous ne restons donc pas totalement inactifs. Il est vrai que de nombreuses actions devront

être menées au sein du personnel municipal, au niveau de la représentativité des femmes en politique.

Ce sujet est vaste. Nous en avons discuté, vous m’aviez prévenue de votre intervention et je vous

réponds qu’il n’y a pas de problème et que nous commencerons à travailler vendredi soir.
 

Madame ADIL – Vous me dites qu’il n’y a pas de problème, alors que cela fait deux années que cette charte a été approuvée. Au bout de deux années, nous recevons un courrier pour une réunion qui se tiendra dans deux jours. 


Deux années pour une réunion !

Je ne vous le reproche pas, Mme RAKOFF, 
je le reproche à monsieur le maire, puisque vous êtes maître ici.

Je ne comprends pas ce qui se 
passe. Nous avons un très bel exemple avec Clamart habitat dont la commission d’attribution des logements va être constituée de quatre élus, quatre hommes. C’est la raison pour laquelle je souhaite que Mme HUARD siège, car il est nécessaire qu’une femme puisse apporter dans le domaine du

logement sa sensibilité sur les situations vécues par les femmes, en particulier les femmes seules, les

femmes victimes de violence. Ces problématiques vont encore « passer à la trappe ».

 

Monsieur le Maire – Je rappelle que nous avons désigné des délégués pour le conseil d’administration de Clamart habitat, avec Mme HUARD pour l’opposition, mais également Mme ALTAMIRANO, Mme POIRIER.

 

Je signale que le conseil d’administration comporte trois femmes : Mme HUARD, Mme ALTAMIRANO,

et Mme POIRIER. Je rappelle que M. KEHYAYAN est adjoint au logement, que M. SEYLER l’était

auparavant. Ensuite, les groupes d’opposition désignent leurs candidats. Je pense qu’il ne faut pas

tomber dans la caricature. Il n’est pas possible de réaliser la parité partout. Certaines commissions

sont composées de davantage de femmes que d’hommes et nous ne sommes pas dans un décompte

précis. À Clamart, nous sommes exemplaires en matière de respect des droits des femmes grâce au

travail de la première adjointe qui a en charge cette délégation.

Par honneteté intellectuelle - pour dire comme Madame Rakoff - je me suis trompée... Je ne savais pas que 
Mme ALTAMIRANO, Mme POIRIER y siégeaient.

Et toujours par
honneteté intellectuelle - je me demande si le Maire suit ces dossiers lorsqu'il déclare :
 
nous sommes exemplaires en matière de respect des droits des femmes grâce au

travail de la première adjointe qui a en charge cette délégation.

- Deux ans pour enoyer un courrier !

de la part de la première adjointe pour enfin une première réunion pour la mise en place de la Charte européenne Egalité Homme / Femme

- Deux ans pour la délibération sur la possibilité de remboursement des frais de garde pour élu.es non indemnisé.es - pour qu'elle soit enfin votée en conseil municipal ! 
Cette délibération que j'avais présentée, rejetée...  

Voir
Délibération interdiction de tombre de la neige  
La politique de l'absurde 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche