Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 10:04
Pour la place de la Mairie, des pavés... en provenance de Chine.

Les explications du Maire...
à partir d'extraits du conseil municipal d'octobre 2009

Pavés jaunes en teintes grise?

Monsieur le Maire :
Le choix du granit jaune a été fait pour des raisons d'esthétiques [...] il fallait une place dans des tons jaunes-beiges et donc un granit dans ces tons-là et non un granit gris qui aurait choqué sur la place"[...]

Le granit chinois est vraiment de meilleure qualité et de moindre coût.[...]

Du granit jaune est produit au Portugal mais qui est de mauvaise qualité[...]

Notre choix était donc esthétique [...]

Pour la place de la Mairie, il fallait vraiment du granit jaune de qualité. Le seul était le granit chinois.[...]


Et cette question, non posée, mais à laquelle il faut réfléchir:
-  L'esthétisme peut-il tout justifier? dont cet abus...
Crédit photo : Dominique Charré

Et cette réflexion, non aboutie :
- qu'en pensent les Portugais, les Portugais Clamartois tout particulièrement?

De plus, une Mairie doit-elle être dans une logique commerciale.

Des pavés de granit sont produits en  France.

Or, toujours lors de ce Conseil municipal, Monsieur Kaltenbach pose les points suivants:

"Le choix s'est porté sur un granit jaune, la France n'en produit que très peu et à des prix prohibitifs; il faut de plus le commander 18 mois avant, ce qui aurait retardé le projet".

Pourquoi donc Monsieur le Maire est-il si pressé par le calendrier?
- une inauguration prévue alors que certaines élections approcheront?

Et, ce calcul de coût n'est-il pas du court terme?
Les pavés en provenance de Chine ne coûtent-ils pas chers :
-  en comparaison aux emplois détruits en France?
- en comptant le coût carbone, le coût humain?

Et, question coûts ces réflexions:
- Le coût carbone
- Le coût humain
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche