Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 16:03

Tribune Vivons Clamart- Rachel ADIL
Septembre 2013


A l’école Total

Septembre, la ville offre aux élèves un kit de fournitures scolaires, d’une valeur de  5,76 euros pour le CP à 5,93 euros pour le CE2 ; soit un coût total de 17 000 euros.

Septembre, le gouvernement  s’est offert une réforme des rythmes scolaires,  et déjà 4 millions d’euros  en coût Total ! Total, car le géant pétrolier devient  sponsor de l’Education nationale ! Va-t-il financer pour les élèves :
- des stages « Oublie le vélo, vive la voiture ! »,
- des ateliers sécurité « Les dangers de la marche à pied »
- des journées découvertes en géologie « A la recherche du gaz de schiste »
- des activités peintures, avec réalisation de tableaux, des Natures mortes ?

4 millions de Total  pour cette réforme mais les calculs montrent que cet argent ne suffit pas.  Chaque maire va donc faire appel aux sociétés sur son territoire. Coca Cola étant implanté sur Clamart,  les enfants seront-ils des soldats publicitaires du soda ? Ça existe déjà aux Etats-Unis ! Bientôt à Clamart ? Sur les panneaux municipaux ? A la place des affiches avec le détail du kit scolaire, ces affiches qui ressemblent déjà fort à de la publicité électorale…
A noter : les enfants de CM2 ont droit à un "compas stop system". Et je comprends « stop system » pour sortir du cercle de cette politique qui ne tourne pas rond !

Bonne rentrée scolaire, les enfants !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche