Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 12:49

Tribune du mois de novembre...

Cérémonie du 11 novembre. Une petite fille sous la pluie. C’était ma mère il y a quelque 60 ans ;  moi il y a 33 ans ; et c’est aujourd’hui, ma fille de 10 ans…

STOP – Ne pas écrire "le Maire adjoint jubile…"
il s’indigne et gâche la place de sa Tribune, à cause de ma Tribune.
Sa Réponse Aubineau-groupe-front-de-gauche-clamart.jpg


L’envie de rester derrière l’écran de son PC, de se connecter et de croire à « Le peuple des connecteurs », cet essai de Thierry Crouzet, commandé et acheté sur mes propres deniers, dans la librairie du centre ville. Joie de partager cette lecture…
 

 

 

STOP – Ne rien proposer ! Plutôt que d’informer dans le journal de la ville sur les nouveautés littéraires, le réseau des médiathèques « souhaite publier un Droit de réponse » suite à ma dernière Tribune.
mediatheque clamart

Plutôt que de trinquer, prendre un verre. Ou deux.



STOP – Pas d’allusion aux verres ! Deux verres pour six enfants à la cantine de Trivaux,  en pleine période de grippe H1N1. La source de cette information : ma fille, puis ses copains, puis le service municipal. Mais, là encore, un droit de réponse et le Conseiller municipal délégué à la restauration d’écrire « c’est complètement faux » et donc, d’accuser ma fille de mensonge !

 Je suis triste, amère.

Amère, en deux mots, le « a » étant un préfixe privatif…
Privée je suis, de signer le Parti des Mères. 54 minutes au téléphone avec le service communication pour, in fine, être censurée. Ce même service qui, sous une autre de mes Tribunes, cependant, complète mes écrits par un  NDLR – Note de la Rédaction

Et ce NDLA - Note de l'auteure*;  Cette fois-ci, pour cette Tribune de novembre que je dois envoyer : Page blanche ! La mort dans l'âme... car c'est la mort des mots !

Quoi que j'écrive, on trouve à redire, de critiquer et moi de me maudire...

 - Avant, je commençais la lecture de Clamart Infos par la rubrique nécrologique, m’a consolée une amie Clamartoise. Aujourd'hui, je cherche d'abord ta tribune dans le journal. Tu passes avant les morts ! 


Qu’importent les Ndlr, ce Ndla :  je suis Mdr ! Morte de rire !
Amie, la Tribune que j'ai écrit est pour toi...



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche