Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 12:08
Suite au
Conseil municipal du 23 septembre 2009  - Question orale,

Les éléments de réponse de Monsieur kaltenbach... et quelques commentaires

"En effet, un incident dramatique a eu lieu dans un campement sauvage en bordure d'autoroute, le mur antibruit a été en grande partie détruit

- un incident? ou un incendie?

et j'ai de suite saisi le Prefet et la DDE pour que les assurances jouent et que les travaux soient au plus vite possible engagés de manière à reconstruire la partie détruite du mur, soit un morceau important.

- La DDE? Depuis 2007, la DDE n'a plus cette compétence!
Clamoche N°33
www.clamoche.com/politique/clamoche33.pdf
De quoi douter de la compétence du Maire sur ce sujet... ou de son implication!

Les élus ont mis des années à obtenir la construction de ce mur antibruit, nous resterons mobilisés pour qu'il soit reconstruit le plus vite possible. J'espère que l'Etat sera réactif sur ce dossier.

Petite pique politique; la question qui se pose est la nature de l'incendie; Si cet incendie n'est pas d'origine criminel, raison de l'enquête menée, alors les assurances joueront.

Concernant les campements sauvages, Mme ADIL, je veux bien installer des campements de tentes sur Clamart mais il faut me dire où. [...]

Lorsqu'il s'agit de manifestations, Monsieur Kaltenbach n'a pas ce souci. Et, avec 14 500 euros d'investissement en tentes - Conseil municipal de mai 2009 - il y a de quoi voir venir.

En effet, c'est dangereux pour les pauvres personnes qui habitaient là, en bordure d'autoroute dans des conditions déplorables, moyenâgeuse. il n'y a pas de différence avec les bidonvilles de Bombay : ni d'eau, ni électricité et des cabanes en tôles et en bois.

Est-ce que cette déclaration prélude un projet de voyage d'études en Inde?
C'est fort possible. Un voyage en plus !


[...] le campement était sur le territoire de Vélizy [...] C'est situé sur le territoire de Vélizy c'est donc à cette mairie d'intervenir [...] Je ne suis pas en capacité d'intervenir sur les territoires des villes voisines, et heureusement. Si les maires commençaient à faire de la sorte, je crois qu'il y aurait quelques conflits [...]

Lui qui avait pourtant affrété deux cars, pour le Conseil municipal de Vélizy?
Collectif Aire de Vélizy

Et ainsi de suite, Monsieur Kaltenbach se répète beaucoup!


Mais la question en suspens :
Quand Monsieur Kaltenbach viendra-t-il inaugurer le Mur anti-bruit reconstruit?
Parce que lors de l'inauguration, là, il était concerné!!!

...............................................................................................................................................

Aller
- Page d'accueil : Clamoche au Conseil municipal

- Site Clamoche, journal de bord de route

.................................................................................................................................................

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 08:59
Tribune du mois d'octobre 2009
- parution dans Clamart Info

25 000 euros et une grippe

 

La grippe, je l’ai attrapée. Voici comment.
Sans prendre de gants, j’ai lu Clamart Infos de septembre.

 

D’emblée, j’ai noté un phénomène de contagion. Directeur de la publication, Monsieur Kaltenbach ne se contente pas de présenter l’édition. Vingt fois son nom est cité le long du journal. Vingt fois ! soit en moyenne, une fois toutes les deux pages de rédactionnel. A son corps défendant, il faut bien légender les photos.

 

Evidemment, j’ai failli être touchée par l’ivresse des présentations aseptisées du quotidien des Clamartois. Un abus de solution hydro alcoolique ?

 Pas de solution, en revanche, pour les Roumains qui vivent le long de la N118 ; qui vivent là, dans des cabanes de fortunes, sans eau, avec des enfants.  Juste cette demande : les expulser ! C’est écrit dans un courrier du Maire ; enfin, de Messieurs les Maires ! Cette fois-ci, Clamart (PS) et Vélizy (UMP) sont d’accords. Mais ensuite ? On s’en lave les mains ? Une précaution à prendre, en effet, avant de les serrer.

 

Finalement, j’ai consulté d’autres sites – clam-clam.com, clamoche.com.

Une autre vision de Clamart ; pas masquée ! Une autre réalité à laquelle je m’agrippai. Déjà que j’avais pris… en grippe le journal de la ville. Surtout en lisant un autre journal, Le Quotidien du Médecin de mai 2009. Il est écrit :  la Maison médicale de garde de Clamart n’a toujours pas perçue sa subvention. Subvention promise… avant les élections municipales, et toujours pas  versée.

 

Et puisqu’il est question d’argent…

 

Chaque mois, Clamart Infos représente une dépense de 24 552 euros*.

Ces 25 000 euros, c’est de la prévention ?

 

Rachel ADIL

 

* source : Estimation du service communication. Estimation sans doute modeste… à l’image du modeste Directeur de publication de Clamart Info.  Modeste ?  C’est ce qu’il a déclaré (conseil municipal d’avril 2009)


Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 08:59


Clamart : incendie, le murantibruit détruit
envoyé par Clamoche.

Remarque ; cette vidéo est à regarder en tournant la tête d'un demi-cercle!
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 08:55
Pour le Conseil municipal du 23 septembre 2009  - Question orale

...................

Monsieur le Maire, Monsieur le Conseiller régional,

 

Voilà quelques années, vous aviez organisé et participé à l’inauguration du chantier du mur anti-bruit.


Vous aviez fait installer une tente aux couleurs de Clamart, sur le parking de la rue de l’Espérance,

Vous aviez offert à boire et à manger aux habitants de l’extrême bout du Haut Clamart.

 

Samedi 12 septembre, un incendie a détruit en partie, ce mur anti-bruit.

 

D’où cette question :

Quand prévoyez-vous de venir inaugurer le nouveau chantier de ce mur ?

 

Et, à cette occasion, inviterez-vous les Roumains, voisins de la rue de l’Espérance ?

- Les Roumains qui ont tout perdu dans l’incendie ;

- les Roumains avec leurs enfants, neuf enfants ! qui ont passé toute la nuit du samedi 15 septembre, sur les trottoirs de Clamart ;

-  les Roumains qui n’ont affronté la faim et le froid que grâce à l’aide des Clamartois du bout du Haut…

- Les Roumains pour lesquels vous n’avez apporté aucune aide en dépit de l’urgence, vous réfugiant derrière une phrase lapidaire « C’est du ressort de Vélizy ».

 

Du ressort de Vélizy… quand il y a problème ;

Du ressort de Clamart pour inaugurer… en toute générosité ?

 

Donc, je réitère ma question :

- quand allez-vous venir inaugurer ce vaste chantier ;

- nos voisins les Roumains seront-ils invités… pour qu’ils profitent des tentes que vous leur avez refusé le soir de l’incendie.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 08:49
Conseil municipal du 24 juin 2009

Question N°22 Approbation d'une convention entre la ville de Clamart et la société SUPER U dans le cadre de l'opération Clamart Plage 2009

 ..........................................
Monsieur le Maire : Comme chaque année, il est proposé que SUPER U soit sponsor de clamart Plage et verse une participation de 2 000 euros pour figurer sur les divers documents et sur le site.

Rachel ADIL -  Tout laisse à penser que je serai pour. Encore serait-il bien d'avoir une annexe complète, car je n'ai que le recto-verso. Je pense qu'il manque une page, concernant cette convention. En effet, au bas de la page, il est noté "En conséquence les parties ont défini de la manière suivante les conditions de leur partennariat" puis je tourne et j'arrive directement à "article 4", ce qui signifie qu'il doit manquer une page puisqu'il me manque 3 articles".

Monsieur le Maire - Vous avez raison, il manque une page.

...............................................

Avoir raison ? Je n'en doutais pas.
Amusée? Oui, car aucun élu n'avait remarqué la page manquante.

Et d'autant plus amusée que le Maire avait justement stipulé,
"Tout est précisé, donc je vous invite à lire le document, les 28 pages du règlement et les annexes"
- peu avant, en séance,
- à propos du règlement des établissements de la petite enfance,
Et ce, bien sûr, à l'intention de l'opposition!

Juste de l'opposition ! Pourtant, la majorité est concernée et devrait suivre les recommandations de leur Maire.
Eux, d'autant plus que ceux de l'opposition!


Et, Monsieur Kaltenbach d'être obligé de lire tous les articles;
Evidemment, il a réussi à  sortir une tirade sur l'importance des commissions...
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 08:47
Juin 2009 - Conseil municipal

Suite de l'intervention précédente

Rachel ADIL : puisqu'il est question de transport, au niveau de la Commission environnement, transport et développement durable, j'avais demandé, émis, proposé l'idée que cette commission transport se déplace de temps à autre et notamment se rende sur le Haut Clamart et ne se tienne pas toujours sur le Bas Clamart.

Pour information, au niveau de la commission, cela a été perçu comme une ineptie, alors que pour ma part, je vois cela comme une inertie, car si on ne se déplace par soi-même, on ne verra pas la question du transport

En réponse, il y a eu un constat :
 Violaine REMY (majorité) : "Cela me semble contradictoire car cela obligerait certains d'entre nous à prendre la voiture [...] cela risque d'être compliqué"
Donc, la question des déplacements en transports en communs, de Clamart à Clamart, est bien réelle.

L'autre argument évoqué était la proximité entre les bureaux des services techniques et le lieu de la commission, au Centre administratif (4ème étage), près du Commissariat:
Madame Morgère (majorité) "[...] Cette commission avait besoin de beaucoup de documentation et le fait de se réunir en sale de conférences à côté des services techniques permet d'avoir un accès pour apporter de 'information supplémentaire aux membres de la commission"
Argument certes juste, sauf que depuis plus d'un an, jamais une documentation particulière, jamais un énorme dossier, un plan n'a été cherché dans les bureaux d'à côté.

Et Madame Poirier, Présidente de la Commission, d'ajouter : [...] les endroits d'où viennent les différents membres de la commission. Globalement, le nombre de déplacement à effectuer faisait qu'au moins 9 fois sur 10, pour partager es distances entre les différents membres, il faudrait que ce soit en salle des conférences"

Et, pour surenchérir, le Maire de déclarer : "Soyons sérieux, il est préférable qu'une personne se déplace que dix; pensons à la couche d'ozone!"

Évidemment, sur ce point, ma réaction était facile.
Mon bilan carbone a même fait l'objet d'un article publié sur AgoraVox."ça carbone trop!"

Rachel ADIL : Sur le bilan carbone, je n'ai aucun souci pour ma part, puisque je n'utilise que le bus ou le covoiturage. Je remercie Monsieur Seyer qui m'a ramenée très gentiment lors de la dernière commission. Je vais d'ailleurs lui redemander ce soir, s'il est d'accord"

Monsieur Seyler, adjoint communiste, a été obligé d'acquiescer! A-t-il eu le choix?

Et j'ai continué :

Par rapport à tout ce qui est déplacement, [...] Comment voulez-vous que les habitants qui habitent l'extrème bout du Haut Clamart ou le Haut Clamart viennent sur le Bas Clamart si même ceux qui sont sur le Bas ne se déplacent jamais sur le Haut?


Réponse du Maire qui digresse en parlant de ses réunions publiques (ou pub!).
Juste cette question qui reviendra, une prochaine séance :

Peut-être faudrait-il aussi déplacer le Conseil municipal?






Partager cet article
Repost0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 17:57
Conseil municipal du 24 juin 2009

Q8 : Remboursement de frais de parking
Une question de ticket - pas de ticket de bus mais de ticket de parking. Une erreur de la part d'un conducteur et des frais s'élevant à plus de 600 euros... et une demande de remboursement.

Rachel ADIL: C'est une réflexion.

Voilà un an que la Commission dite "Commission Environnement Transport et Développement durable" se réunit.

Jusqu'à présent, la seule délibération sur le transport concernait votre voiture de location, Monsieur Kaltenbach.
- Voiture à propos de laquelle vous aviez eu une réponse surpenante... déroutante.
Vous aviez déclaré "J'ai un vélo personnel"
Enfin ! On finit par s'y habituer...

A propos de vélo, il a été question d'un système de remonte pente.
Pour ce sujet, il faut remonter dans le temps.
C'est un voyage sans retour. Enfin, sans retour d'informations!
Le voyage, lui, au frais des Clamartois et des Clamartoises, a bien eu lieu.

Bref !
Monsieur SZITKAR peut bien être remboursé de ses frais de parking".

Monsieur le Maire a eu plusieurs réponses :

- D'abord, que je ne connaissais pas l'âge du Monsieur.
Est-ce signifier que les transports en commun à Clamart ne sont pas adaptés aux personnes âgées?

- Ensuite, une autre réflexion qui m'a permis d'enchaîner sur la Commission dite Commission "Environnement, Transport et Développement durable".
Le mot "Transport" est superfétatoire !


Pour en savoir plus sur:
la voiture de location du Maire

Pourquoi ai-je déclaré, lors de cette intervention : Enfin, on finit pas s'y habituer...
Lors de mon intervention sur le budget, la réponse de Monsieur Kaltenbach avait été la suivante:
"Sur l'intervention de Madame Adil, je suis un peu surpris mais on s'y habituera"

Eh bien, bonne nouvelle !
Moi, je me suis déjà habituée aux réponses du Maire qui sont tout.... sauf des réponses!

Et j'ai insisté : Demande de déplacer la commission Transport, envoronnement

Partager cet article
Repost0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 13:07
Conseil municipal de mai 2009

Vidéo de l'intervention:
- Modeste directeur de publication?
et
- Budget à  couteaux tirés

Cette vidéo est réalisée par
http://www.dailymotion.com/video/x9hgzm_clamartinfosps-journalpropagande-du_news


Cette vidéo a été réalisé, puis mise en ligne et commenté par :
http://clamartcity.blogs.com/

Merci pour ce travail de mise en image.
Partager cet article
Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 11:34

Conseil municipal du 27 mai 2009

Q 14 : Délibération sur l'appel d'offre concernant la mise en page et limpresion des supports de communication de la ville.
Un exemple :
- Lot 1 : mise en page du magazine municipal de la ville d'un montant  minimum annuel de 15 000 euros HT et d'un montant maximum annuel d'un montant de 60 000 euros HT
- Lot 5 : impression du magazine municipal de la ville d'un montant  minimum annuel de 80 000 euros HT et d'un montant maximum annuel d'un montant de 200 000 euros HT

( juste la mise en page et l'impression, c'est au minimum 95 000 euros... auquel il faut ajouter la rédaction, les photos de la photographe, et la distribution... pour ce cher Clamart Info)

Rachel ADIL :
Cette demande : quel est le coût unitaire d'un Clamart Info?

Et, concernant ce budget pour les publications de la ville, ce constat:
- Un budget prétentieux pour un directeur de publication modeste.

Un directeur de publication modeste?
C'est ce que vous avez déclaré être, Monsieur Kaltenbach, lors du dernier conseil municipal.
Page 5, ligne 40, je cite "Le modeste directeur de publication que je suis".

Aussi, serait-il possible d'inverser, à savoir d'avoir :
- un budget modeste avec un directeur de publication... prétentieux?

Monsieur Kaltenbach s'est moqué de mon intervention. (vidéo)

"Ce sont des interventions qui apportent beaucoup au travail du conseil municipal. Au moins les Clamartois qui vous ont élue savent que vous avez un travail efficace pour la ville pour la ville au Conseil municipal".


En toute modestie, je n'ai rien répondu.

Par contre, il a oublié de répondre à ma question:
quel est le coût unitaire d'un Clamart Info?

...............................................................................................................................................

Aller
- Page d'accueil : Clamoche au Conseil municipal

- Site Clamoche, journal de bord de route

.................................................................................................................................................

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 09:24
Conseil municipal du 27 mai 2009

Q. 5 à 8 : Les comptes administratifs, le budget supplémentaire, avec le budget du Théâtre Jean Arp, de la Restauration scolaire.

Comme d'habitude, une présentation d'une heure environ...

Rachel ADIL :
Sur ces points relatifs au budget, je vais m'abstenir.
D'abord, j'avoue ne pas avoir déchiffré les 201 pages du compte administratif, ni même les 113 pages du budget supplémentaires.

Se lancer dans une analyse, c'est... se prendre les pieds dans le tapis.
- Tapis pure laine bureau du Maire, acquis pour une valeur de 2 962, 49 Euros au 1er mars 2007.

Ce tapis dans votre bureau, Monsieur Kaltenbach, des candidats à l'embauche pour un poste d'assistant.e au théâtre Jean Arp, l'ont foulé. C'était en novembre 2008. Aujourd'hui, sept mois plus tard, le poste n'est toujours pas pourvu.

Le budget du théâtre Jean Arp passe-t-il par une économie sur le personnel?...
et ce lorsque tant de gens, tant de Clamartois et de Clamartoises cherchent un emploi.

Mais vous avez là-encore, Monsieur Kaltenbach, l'intuition d'un fin Politique.
Vous savez que des jours sombres, très sombres se profilent à l'horizon.
Et, en bon gestionnaire que vous êtes, vous investissez... en tentes!

14 500 Euros ! La décisions N°239:
"Décision portant appobation du devis relatif à la fourniture de tentes pour la ville de Clamart pour une dépense de 14 500 Euros TTC"

Des tentes pour les Clamartois?
L'hiver sera donc bien rude!
Seule consolation, piètre consolation, dans l'extrême bout du Haut Clamart, on va finir par se réjouir de la politique de Monsieur Loison, le Maire de Vélizy. Lui, il veut installer des caravanes!

Puisque vos trouvez une solution budgétaire à tout, continuons.
Après le gîte, le couvert... et donc, la restauration scolaire.

Là-encore, un budget à couteaux tirés.

A couteaux tirés car c'est avec des couteaux, seulement des couteaux et pas de fourchettes que les enfants de la cantine Trivaux ont dû manger leur repas, le mercredi 29 avril.

Un manque de couverts, donc!
Tout laisse à suppose que les besoins en personnel, ce jour-là, n'étaient pas couverts.

Toujours des dysfonctionnement au niveau du personnel.
Dysfonctionnements gommés sans doute à travers les 314 pages de chiffres... loin de la réalié du quotidien.
Raison pour laquelle Vivons Clamart s'abstient."

Monsieur Kaltenbach ne répond que sur la question du poste à pourvoir au Théâtre Jean Arp.
Il n'y aurait pas de poste? bla bla bla ce sera complété.
Pour les autres points, les tentes restent... en attente.

Concernant Le Maire de Vélizy, les caravannes Collectif Aire des Gens du Voyage
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche