Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 12:49

Tribune du mois de novembre...

Cérémonie du 11 novembre. Une petite fille sous la pluie. C’était ma mère il y a quelque 60 ans ;  moi il y a 33 ans ; et c’est aujourd’hui, ma fille de 10 ans…

STOP – Ne pas écrire "le Maire adjoint jubile…"
il s’indigne et gâche la place de sa Tribune, à cause de ma Tribune.
Sa Réponse Aubineau-groupe-front-de-gauche-clamart.jpg


L’envie de rester derrière l’écran de son PC, de se connecter et de croire à « Le peuple des connecteurs », cet essai de Thierry Crouzet, commandé et acheté sur mes propres deniers, dans la librairie du centre ville. Joie de partager cette lecture…
 

 

 

STOP – Ne rien proposer ! Plutôt que d’informer dans le journal de la ville sur les nouveautés littéraires, le réseau des médiathèques « souhaite publier un Droit de réponse » suite à ma dernière Tribune.
mediatheque clamart

Plutôt que de trinquer, prendre un verre. Ou deux.



STOP – Pas d’allusion aux verres ! Deux verres pour six enfants à la cantine de Trivaux,  en pleine période de grippe H1N1. La source de cette information : ma fille, puis ses copains, puis le service municipal. Mais, là encore, un droit de réponse et le Conseiller municipal délégué à la restauration d’écrire « c’est complètement faux » et donc, d’accuser ma fille de mensonge !

 Je suis triste, amère.

Amère, en deux mots, le « a » étant un préfixe privatif…
Privée je suis, de signer le Parti des Mères. 54 minutes au téléphone avec le service communication pour, in fine, être censurée. Ce même service qui, sous une autre de mes Tribunes, cependant, complète mes écrits par un  NDLR – Note de la Rédaction

Et ce NDLA - Note de l'auteure*;  Cette fois-ci, pour cette Tribune de novembre que je dois envoyer : Page blanche ! La mort dans l'âme... car c'est la mort des mots !

Quoi que j'écrive, on trouve à redire, de critiquer et moi de me maudire...

 - Avant, je commençais la lecture de Clamart Infos par la rubrique nécrologique, m’a consolée une amie Clamartoise. Aujourd'hui, je cherche d'abord ta tribune dans le journal. Tu passes avant les morts ! 


Qu’importent les Ndlr, ce Ndla :  je suis Mdr ! Morte de rire !
Amie, la Tribune que j'ai écrit est pour toi...



Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 21:26

Clamart Infos du mois d'octobre 2011

Et cet article, une réponse publiée suite à ma Tribune de septembre 2011 -
Ils ne votent pas, ils n'étudient pas, ils ne travaillent pas...

mediatheque-clamart.jpg
Et l'envie de préciser :

Quand je propose le livre de Thierry Crouzet, Le Peuple des connecteurs,
c'est parce que je l'ai déjà acheté sur mes deniers personnels,
commandé d'ailleurs, dans la librairie du centre ville de Clamart, et que j'aime partager mes lectures...

Ce n'est donc en aucun cas pour mon usage personnel, comme il est suggéré.
Par contre, lorsque je suggère, il m'intéresse de savoir quelle est la suite donnée...

Pour ce qui est "d'un équipement de qualité comme la médiathèque Mitterand",
Je me demande s'il s'agit de souligner le bel écran plat...

Quel dommage de gaspiller en tout cas, une place dans le journal de la ville...
Ne serait-ce pas plus judicieux de publier les dernières nouveautés littéraires...

Quoi que je dise... La suite



Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 11:50

Et il y a eu le premier match de football de l'équipe féminine à Clamart.

Bravo ! Et ce sera l'objet de la Tribune de novembre 2011, à paraître dans clamart Info.

football-club-clamart-equipe-feminine.jpg

Repost 0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 22:54

Conseil municipal de septembre 2011

Rachel ADIL - Déclaration faite dans le cadre de l'approbation du compte rendu...

.

Concernant ces deux comptes rendus du mois de juin, plusieurs points que je souhaite souligner ;

Pour le dernier conseil,  il n’est pas noté mon absence… .
- Or, lors de l’interruption de séance, à minuit cinquante, à cette heure avancée de la nuit,
 je suis descendue sur la place et je suis restée là, en bas, à admirer les lueurs de la ville sur les pavés chinois.

Je n’étais pas à ma place…

Un regret, cependant… Je n’ai pu écouter Madame Altamirano.
Car Madame Altamirano est à nouveau intervenue en conseil.
La deuxième fois en peu de temps, après deux ans de silence… Bel exemple ; à suivre.

C’est d’autant plus courageux qu’il faut garder en mémoire les propos de Madame Rakoff, Première adjointe, et surtout aux Droits des femmes.

Ces propos-là en séance municipale de janvier 2010,
je cite Page 43 – Ligne 12:

"la meilleure manière de concilier son engagement politique avec les obligations de sa vie personnelle, quand on est une femme et que l’on fait de la politique, est d’éviter d’en perdre avec des interventions telles que celles que vous faites très souvent, Mme ADIL »


 Pour ce qui est de
« 
concilier son engagement politique avec les obligations de sa vie personnelle »,
je rappelle que voilà un an, oui un an déjà que j’ai déposé la délibération sur le remboursement des frais de garde pour enfant pour élus non indemnisés…
Un an plus tard, toujours rien !

Pour ce qui est de
  Quand on est une femme et que l’on fait de la politique… perdre son temps…

Les femmes doivent-elle se taire ? 
Ou cela signifie, implicitement, que les hommes, eux,  peuvent parler pour ne rien dire…
Ou  Madame Rakoff manque-t-elle de discernement ?

Deux exemples.
Pour la Majorité, celui-ci au pied levé !
comme on dit, il faudrait être fou pour dépenser plus.
C’était les propos de Monsieur Seyler ; c’était à propos du budget !
conseil municipal du 26 janvier 2011 – Page 21

Pour l’Opposition, ces considérations météorologiques
Christian Delom -
Quand il pleut, il pleut. Quand il fait beau, il fait beau.
conseil municipal du 14 avril 2010 – Page 5

Et bien sûr, je peux encore parler des répétitions comme celle de Monsieur Kaltenbach. 
A ce jour, le record est le mot « Préfabriqués ».
« Préfabriqués » répété pas moins de 14 fois … 14 fois  dans le cadre de deux  interventions! c’était lors du conseil municipal du 17 décembre 2008. 

Ces propos si utiles [futiles]… et de là, cette large domination masculine,
cette inégalité homme/ Femme  qu’illustre la répartition des temps de parole en séance..

Cette répartition, sous l’angle Homme / Femme, 
 sans tenir compte des propos tenus par Monsieur Kaltenbach et autres présentations de délibérations
– est la suivante :

- Séance du 17 juin :
16, 6% pour les femmes contre 81,4% pour les hommes

- Séance du 29 juin 2011 :
14, 5% pour les femmes contre 85,5% pour les hommes.

15% donc ! Coïncidence, c’est cette même proportion de femmes  qui se retrouve dans la Chambre Haute…
15% de femmes au Sénat ! et d’aucuns d’aucunes parlent d’un changement ? 
Je me demande bien lequel.

Et, je profite de cette occasion pour vous féliciter, Monsieur Kaltenbach ; Monsieur le Sénateur-Maire.
Oui, vraiment, que vous soyez sénateur,  c’est une bonne nouvelle pour Clamart.

Un sénateur coûte 1 million d’euros annuel…
 
1 sénateur – 1 million ! Payé par tous les habitants… 
mais quelques économies, peut-être,  pour les Clamartois et Clamartoises

Voici pourquoi j'ose l'espérer, en deux exemples :  

Enfin la solution au Portail des familles !
- Sénateurs, c’est 1 000 euros par mois de prime informatique.  Vous avez là de quoi résoudre ce problème de portail et même d’équiper toutes les écoles clamartoises en ordinateurs.


Votre voiture, vous n’en avez plus besoin ?
- Sénateur, vous avez le droit à une carte RATP nominative et gratuite, mais encore vous avez droit au taxi gratuit dans Paris intra-muros,  à des voyages illimités en train, première classe, à 40 aller retour par mois en avion…  Sans compter que vous avez un vélo électrique…

Bref, vous n’avez plus besoin de votre Velsatis, qui coûte si chère aux habitants.

Sur ce dernier exemple, j’attends votre réponse, Monsieur Kaltenbach.
- Allez-vous renoncer à votre Velsatis ?

Je vous remercie.

Et Madame Rakoff s’est fâchée… ça l’agace !
Et Monsieur le Sénateur-Maire de Clamart n’a pas répondu à ma question… ça m’agace !



Repost 0
Published by Clamoche
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 11:00

Plusieurs interventions sur le foot,

- avec sa subvention de 92 000 euros,
- son nouveau stade, ses vestiaires...

et mes interventions en conseil municipal sur la place des femmes, du sport
avec le cas particulier du ballon rond pour illustrer mes propos.

Et ce petit pas de réalisé :
- une information sur "Foot et fille" remis dans les écoles, en juin,
pour montrer aux filles que "foot et fille", c'est compatible !
- un article dans Clamart Infofootball-feminin-clamart.jpg

 

Reste juste à espérer qu'il ne s'agit pas d'une simple opération de communication !

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:58

Les élections sénatoriales se déroulent le 25 septembre 2011.

Le conseil municipal de juin 2011, qui s'est tenu, concernait ces élections.

Compte rendu à venir.

Repost 0
Published by Clamoche
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:51

Conseil municipal de mars 2011

Concernant les subventions aux associations, cette intervention de Madame Jérôme, que j'apprécie énormément. L'intervention, pas Madame Jérôme que je connais pas. 

subvention-demandee-femmes.jpg

Les femmes demandent moins, les femmes font mieux avec moins...
- que ce soit dans le cadre d'une demande de subventions;
- que ce soit dans les prises de parole.

Plus constructives
, avait déclaré Madame Rémy.

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:28

Conseil municipal de mars 2011

Cela concerne le commerce à Clamart, c''est une intervention de Monsieur Dubut.
Monsieur Dubut, qui donne la parole à Madame Rémy.

femmes-conseil-municipal-clamart.jpg
Oui, je suis contente ! Oui, ça me fait "plaisir"

Les hommes et les femmes doivent avancer ensemble.

Et ce meilleur équilibre homme / femme,
- avec  plus d'égalité dans la répartition des temps de parole, par exemple,
ne s'atteint que si les hommes ET les femmes avancent ensemble.

A noter :
Madame Rémy précise à propos des temps de parole:
"Le résultat s'explique peut-être par le fait que les femmes sont plus concises que les hommes"

C'est cette même conclusion que je tire de l'analyse de chaque compte rendu municipal :

- Les interventions sont très courtes.
Quelques lignes contre des paragraphes entiers lorsque les hommes s'expriment.

Et,
- Lorsqu'une femme commence à prendr la parole, il y a un effet "boule de neige".
A savoir que d'autres femmes la prennent...

D'autres femmes prennent la parole... et certainement pas grâce aux encouragements de Madame Rakoff, Première adjointe et aux Droits des femmes. (voir)


D'autres femmes qui défendent d'ailleurs, la place des femmes avec cet exemple concret.
- Demande de subventions

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 09:50

Conseil municipal de mars 2011

Et dans le cadre d'une intervention de Madame MORGERE, ces propos qu'elle a tenus:
chronometre-femme-temps-de-parole.jpgMa réponse :
femmes-propos-constructifs.jpg
Et cette réflexion :

Voilà qui change des propos acerbes entendus lors de la séance municipale de janvier 2011;
Et c'st sans ironie de ma part que je souhaite, vraiment -vainement?- que les femmes élues s'expriment.

Et je m'étonne toujours de ce silence de Madame Rakoff; Madame Rakoff, la Première adjointe; aux Droits des Femmes qui plus est,..
- sa déclaration en séance qui se résume à "quand on est une femme, on ne  parle pas !"

Madame Rakoff - Conseil municipal de janvier 2011


"Quand on est une femme et qu'on fait de la politique" ose-t-elle dire !
"Quand on est une femme et qu'on fait de la politique" .... c'est pour la fermer?

Le chronomètre, ce serait pour mesurer la vitesse d'évolution !

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 09:26

Conseil municipal de mars 2011

 

Pour les subventions aux associations sportives, toujours le même débat...
- Ce débat commencé il y a deux ans déjà !

foot-feminin-budget.jpg
Avec de nouvelles précisions, en avril 2010,
Précisions tout particulièrement destiné à Monsieur Lehoux, en charge des sports.

sport-et-violence.jpg
Et en ce mois de mars 2011,

femmes-football-clamart.jpg

Que de progrès ! Comme je le souligne... en cette fin d'intervention.

Le nombre des footballeuses a été multiplié par deux, en passant de 2 à 4 !

Repost 0

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche