Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 21:20

Conseil  municipal de Clamart – Septembre 2012


Rapport d’activité du Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Electricité en Île-de-France

(SIGEIF) relatif à l’année 2011

Madame ADIL
– Vous avez oublié de dénombrer le nombre d’hommes au bureau du syndicat : 17

hommes en 2010.
 

Monsieur GAZEILLES – Je confirme quil n’y a que des hommes au bureau du SIGEIF

 Monsieur Gazeilles avait souligné ce point -
que des hommes au Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Electricité en Île-de-France - à mon attention... en 2009 !

Et de là, chaque année, je demande ! pour constater : pas d'évolution !

Repost 0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 20:55

Conseil  municipal de Clamart – Septembre 2012


Désignation de deux représentants du Conseil Municipal, membres de l’opposition

comme observateurs à la Commission d’attribution des logements, instance de l’OPH

Clamart Habitat

Délibération qui s'explique suite à "l'affaire de la vidéo"

Madame ADIL
– J’espère que Mme HUARD va siéger, sinon la commission ne comprendra que des

hommes. Je rappelle que le conseil municipal a approuvé, il y a deux ans, la Charte européenne

d’égalité pour les femmes et les hommes, et qu’il disposait de deux années pour sa mise en oeuvre et

pour définir sa stratégie sur ce sujet. Mme RAKOFF, je crois que nous avons beaucoup avancé sur

cette charte

 

Madame RAKOFF – Mme ADIL a raison, j’essaie d’être honnête intellectuellement. Je rappelle que

notre première réunion concernant la mise en place de la charte est programmée vendredi soir à

18 h 30. Nous ne restons donc pas totalement inactifs. Il est vrai que de nombreuses actions devront

être menées au sein du personnel municipal, au niveau de la représentativité des femmes en politique.

Ce sujet est vaste. Nous en avons discuté, vous m’aviez prévenue de votre intervention et je vous

réponds qu’il n’y a pas de problème et que nous commencerons à travailler vendredi soir.
 

Madame ADIL – Vous me dites qu’il n’y a pas de problème, alors que cela fait deux années que cette charte a été approuvée. Au bout de deux années, nous recevons un courrier pour une réunion qui se tiendra dans deux jours. 


Deux années pour une réunion !

Je ne vous le reproche pas, Mme RAKOFF, 
je le reproche à monsieur le maire, puisque vous êtes maître ici.

Je ne comprends pas ce qui se 
passe. Nous avons un très bel exemple avec Clamart habitat dont la commission d’attribution des logements va être constituée de quatre élus, quatre hommes. C’est la raison pour laquelle je souhaite que Mme HUARD siège, car il est nécessaire qu’une femme puisse apporter dans le domaine du

logement sa sensibilité sur les situations vécues par les femmes, en particulier les femmes seules, les

femmes victimes de violence. Ces problématiques vont encore « passer à la trappe ».

 

Monsieur le Maire – Je rappelle que nous avons désigné des délégués pour le conseil d’administration de Clamart habitat, avec Mme HUARD pour l’opposition, mais également Mme ALTAMIRANO, Mme POIRIER.

 

Je signale que le conseil d’administration comporte trois femmes : Mme HUARD, Mme ALTAMIRANO,

et Mme POIRIER. Je rappelle que M. KEHYAYAN est adjoint au logement, que M. SEYLER l’était

auparavant. Ensuite, les groupes d’opposition désignent leurs candidats. Je pense qu’il ne faut pas

tomber dans la caricature. Il n’est pas possible de réaliser la parité partout. Certaines commissions

sont composées de davantage de femmes que d’hommes et nous ne sommes pas dans un décompte

précis. À Clamart, nous sommes exemplaires en matière de respect des droits des femmes grâce au

travail de la première adjointe qui a en charge cette délégation.

Par honneteté intellectuelle - pour dire comme Madame Rakoff - je me suis trompée... Je ne savais pas que 
Mme ALTAMIRANO, Mme POIRIER y siégeaient.

Et toujours par
honneteté intellectuelle - je me demande si le Maire suit ces dossiers lorsqu'il déclare :
 
nous sommes exemplaires en matière de respect des droits des femmes grâce au

travail de la première adjointe qui a en charge cette délégation.

- Deux ans pour enoyer un courrier !

de la part de la première adjointe pour enfin une première réunion pour la mise en place de la Charte européenne Egalité Homme / Femme

- Deux ans pour la délibération sur la possibilité de remboursement des frais de garde pour élu.es non indemnisé.es - pour qu'elle soit enfin votée en conseil municipal ! 
Cette délibération que j'avais présentée, rejetée...  

Voir
Délibération interdiction de tombre de la neige  
La politique de l'absurde 

 

 

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 20:50

Conseil  municipal de Clamart – Septembre 2012


Installation d’une nouvelle conseillère municipale
 

Monsieur le Maire – Dominique PIVIN, élue en 2008 et qui était adjointe à la culture puis conseillère

municipale, a souhaité démissionner du conseil municipal, car elle habite à Villejuif depuis quelques

mois. De plus, elle souhaite se réinvestir dans son activité professionnelle. Je tiens à rendre hommage

au travail réalisé par [tout un laïus]

Et juste cette réflexion :
Je ne savais pas qui elle était !
1/  Jamais elle n’a dü prendre la parole ou si peu !
2/ Suite à l’envoi d’une demande de statistiques sexuées dans le domaine des associations culturelles, elle m’a répondu qu’elle ne comprenait pas ma question ! Pourtant, Monsieur Lehoux, lui, il l’avait comprise, il y répond…

Madame ADIL – Je souhaite la bienvenue à cette nouvelle collègue.

Nous jouons décidément de 
malchance avec PIVIN. En effet, elle était maire adjointe et a démissionné. Il n’y a donc plus la parité avec neuf maires adjoints, sept maires adjointes. Maintenant, elle démissionne du conseil

municipal.

Le résultat est le suivant : il n’y a plus la parité dans les démissions avec deux hommes et 
trois femmes.
 

Le déséquilibre homme femme s’accentue, bien entendu au détriment des femmes. Les inégalités

homme femme s’accumulent et cela constitue peut-être une piste à étudier.
 

Monsieur le Maire – Il est possible de faire dire ce que l’on veut aux chiffres. Une femme remplace

une femme, ce qui est très bon pour la parité. C’est ainsi que j’ai compris cette intervention. 

 Il est possible de faire dire ce que l’on veut aux chiffres. explique Monsieur Kaltenbah !  
Pour le budget, aussi? 

Repost 0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 08:46


Conseil  municipal de Clamart – Septembre 2012

Question nº 3 de l’ordre du jour

Approbation du procès-verbal intégral de la séance du Conseil Municipal du 27 juin 2012.

Monsieur le Maire – Avez-vous des remarques ?

Madame ADIL – Nous sommes en septembre 2012, date anniversaire de l’approbation de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes, approuvée par l’ensemble des élus du conseil municipal en septembre 2010.

Je vous communiquais alors pour la première fois la répartition des temps de parole homme femme dans le cadre de l’approbation du conseil municipal de juin 2010.

En juin 2010, le temps de parole pour les hommes était de 70 %, le temps de parole pour les femmes était de 30 %, sans tenir compte des propos de Monsieur le Maire, maître de séance et de céans, et des présentations des délibérations.

En juin 2012, le temps de parole pour les hommes s’élève à 89 %, et le temps de parole pour les femmes à 11 %.

Deux plus tard, nous notons que le temps de parole pour les femmes est passé de 30 % à 11 %.

Nous 
voyons donc l’application pratique de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes.

 

Ce résultat en est une illustration

Repost 0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 21:40

Conseil  municipal de Clamart – 30 janvier 2013

Approbation du procès-verbal intégral de la séance du Conseil Municipal du 19

décembre 2012.

Monsieur le Maire – Avez-vous des remarques ?
 

Madame ADIL – Comme d’habitude je vais vous donner la répartition des temps de parole selon le

critère homme femme. Exactement comme en décembre 2011, une seule femme est intervenue lors

du conseil municipal de décembre 2012, ce qui prouve que le changement n’est pas encore pour

maintenant. 

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 13:52

Conseil municipal de janvier 2012

La délibération sur le remboursement des frais de garde :
- une possibilité d'être remboursé,  pour les élu.es non indemnisé.es
- pour leurs frais de garde pour les enfants, personnes handicapés ne pouvant rester seules
- afin d'assister à leurs obligations municipales

a été présentée en séance municipal, le mercredi 25 janvier 2012.

Cette délibération, avant son vote, a fait l'objet d'une intervention de ma part, en conseil municipal.
Cette intervention est pour moi, un point final à deux ans de combat, en séance et en dehors des séances municipales.
- de la présentation en passant par...
... la démonstration par l'absurde ( interdiction de tomber de la neige)...
...à mes coups de colère jusqu'à l'effondrement... ( et mon souhait de ne plus siéger)
jusqu'à cette inscription en séance, en janvier 2012.

Cette intervention réalisée le 25  janvier 2012 est un remerciement sincère...
Elle ne sera pas publiée sur ce blog; elle est destinée à ceux et celles qui m'ont soutenu et savent où me retrouver.

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:51

Conseil municipal de mars 2011

Concernant les subventions aux associations, cette intervention de Madame Jérôme, que j'apprécie énormément. L'intervention, pas Madame Jérôme que je connais pas. 

subvention-demandee-femmes.jpg

Les femmes demandent moins, les femmes font mieux avec moins...
- que ce soit dans le cadre d'une demande de subventions;
- que ce soit dans les prises de parole.

Plus constructives
, avait déclaré Madame Rémy.

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:28

Conseil municipal de mars 2011

Cela concerne le commerce à Clamart, c''est une intervention de Monsieur Dubut.
Monsieur Dubut, qui donne la parole à Madame Rémy.

femmes-conseil-municipal-clamart.jpg
Oui, je suis contente ! Oui, ça me fait "plaisir"

Les hommes et les femmes doivent avancer ensemble.

Et ce meilleur équilibre homme / femme,
- avec  plus d'égalité dans la répartition des temps de parole, par exemple,
ne s'atteint que si les hommes ET les femmes avancent ensemble.

A noter :
Madame Rémy précise à propos des temps de parole:
"Le résultat s'explique peut-être par le fait que les femmes sont plus concises que les hommes"

C'est cette même conclusion que je tire de l'analyse de chaque compte rendu municipal :

- Les interventions sont très courtes.
Quelques lignes contre des paragraphes entiers lorsque les hommes s'expriment.

Et,
- Lorsqu'une femme commence à prendr la parole, il y a un effet "boule de neige".
A savoir que d'autres femmes la prennent...

D'autres femmes prennent la parole... et certainement pas grâce aux encouragements de Madame Rakoff, Première adjointe et aux Droits des femmes. (voir)


D'autres femmes qui défendent d'ailleurs, la place des femmes avec cet exemple concret.
- Demande de subventions

Repost 0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 09:50

Conseil municipal de mars 2011

Et dans le cadre d'une intervention de Madame MORGERE, ces propos qu'elle a tenus:
chronometre-femme-temps-de-parole.jpgMa réponse :
femmes-propos-constructifs.jpg
Et cette réflexion :

Voilà qui change des propos acerbes entendus lors de la séance municipale de janvier 2011;
Et c'st sans ironie de ma part que je souhaite, vraiment -vainement?- que les femmes élues s'expriment.

Et je m'étonne toujours de ce silence de Madame Rakoff; Madame Rakoff, la Première adjointe; aux Droits des Femmes qui plus est,..
- sa déclaration en séance qui se résume à "quand on est une femme, on ne  parle pas !"

Madame Rakoff - Conseil municipal de janvier 2011


"Quand on est une femme et qu'on fait de la politique" ose-t-elle dire !
"Quand on est une femme et qu'on fait de la politique" .... c'est pour la fermer?

Le chronomètre, ce serait pour mesurer la vitesse d'évolution !

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 22:33

Conseil municipal de mars 2011

Comme d'habitude, le conseil municipal commence par l'approbation du compte rendu municipal.
Et ce point, désormais habituel :

La répartition des temps de parole, selon la répartition homme/femme.

temps-parole-femmes.jpg
La proposition loufoque est bien sûr, celle sur la neige.
- voir ici le texte Délibération sur la neige à Clamart

Repost 0

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche