Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 19:19

Avril 2009 et publiée sur ce blog en... novembre 2010

(cause : pas toujours très douée!)


La constitution du groupe politique Vivons Clamart, groupe composé de Grégoire Artinian et de moi-même, Rachel Adil, nous permet d'avoir une Tribune dans le Journal officiel de la ville de Clamart, Clamart Info.

Compte tenu du principe du groupe Vivons clamart, parité et égalité, c'est à tour de rôle que nous publierons notre Tribune.


Avril 2009 -
Pain et peine

Rachel ADIIL

 

Le boulanger de mon quartier, il mène une vraie politique de la ville. En plus efficace.

 

Une faim de moi difficile ?

Il me tend un pain, la main et il me dit  à demain ! 

C’est le micro-crédit,

le boulanger de mon quartier pratique le social sans formalité.

 

Une expulsion, une affaire dans la cité ?

Il tend l’oreille ; et tout le temps il est au courant.

C’est le micro-trottoir,

le boulanger de mon quartier réalise un journal, certes oral, mais fiable.

 

Un dimanche de cafard, un soir blafard ?

Le boulanger de mon quartier a toujours une parole, un mot gentil.

C’est l’ami ; sans croc !

Le boulanger de mon quartier n’a pas les dents longues. Cependant, pour avoir un peu de pain sur la planche, il imagine fournir les écoles d’à-côté.

Il a demandé : la décision vient d’en haut… et le pain d’en bas.

 

Alors le boulanger de mon quartier, il craint de fermer sa boutique. Boutique dont il ne sort pas, ouverte tous les jours ; boutique avec laquelle il ne s’en sort pas.

A cette pensée, il y a de quoi en être malade…

Mon boulanger apporte un tel micro-bien !

 

Rachel ADIL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche