Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 09:24
Conseil municipal du 27 mai 2009

Q. 5 à 8 : Les comptes administratifs, le budget supplémentaire, avec le budget du Théâtre Jean Arp, de la Restauration scolaire.

Comme d'habitude, une présentation d'une heure environ...

Rachel ADIL :
Sur ces points relatifs au budget, je vais m'abstenir.
D'abord, j'avoue ne pas avoir déchiffré les 201 pages du compte administratif, ni même les 113 pages du budget supplémentaires.

Se lancer dans une analyse, c'est... se prendre les pieds dans le tapis.
- Tapis pure laine bureau du Maire, acquis pour une valeur de 2 962, 49 Euros au 1er mars 2007.

Ce tapis dans votre bureau, Monsieur Kaltenbach, des candidats à l'embauche pour un poste d'assistant.e au théâtre Jean Arp, l'ont foulé. C'était en novembre 2008. Aujourd'hui, sept mois plus tard, le poste n'est toujours pas pourvu.

Le budget du théâtre Jean Arp passe-t-il par une économie sur le personnel?...
et ce lorsque tant de gens, tant de Clamartois et de Clamartoises cherchent un emploi.

Mais vous avez là-encore, Monsieur Kaltenbach, l'intuition d'un fin Politique.
Vous savez que des jours sombres, très sombres se profilent à l'horizon.
Et, en bon gestionnaire que vous êtes, vous investissez... en tentes!

14 500 Euros ! La décisions N°239:
"Décision portant appobation du devis relatif à la fourniture de tentes pour la ville de Clamart pour une dépense de 14 500 Euros TTC"

Des tentes pour les Clamartois?
L'hiver sera donc bien rude!
Seule consolation, piètre consolation, dans l'extrême bout du Haut Clamart, on va finir par se réjouir de la politique de Monsieur Loison, le Maire de Vélizy. Lui, il veut installer des caravanes!

Puisque vos trouvez une solution budgétaire à tout, continuons.
Après le gîte, le couvert... et donc, la restauration scolaire.

Là-encore, un budget à couteaux tirés.

A couteaux tirés car c'est avec des couteaux, seulement des couteaux et pas de fourchettes que les enfants de la cantine Trivaux ont dû manger leur repas, le mercredi 29 avril.

Un manque de couverts, donc!
Tout laisse à suppose que les besoins en personnel, ce jour-là, n'étaient pas couverts.

Toujours des dysfonctionnement au niveau du personnel.
Dysfonctionnements gommés sans doute à travers les 314 pages de chiffres... loin de la réalié du quotidien.
Raison pour laquelle Vivons Clamart s'abstient."

Monsieur Kaltenbach ne répond que sur la question du poste à pourvoir au Théâtre Jean Arp.
Il n'y aurait pas de poste? bla bla bla ce sera complété.
Pour les autres points, les tentes restent... en attente.

Concernant Le Maire de Vélizy, les caravannes Collectif Aire des Gens du Voyage
Partager cet article
Repost0

commentaires

I

Mme Rachel,

Je suis un profane en politique, comme beaucoup de nos concitoyens Clamartois. Pourriez-vous donc nous expliquer, pourquoi, à ce qu'il semblerait, selon vos propos, les élus auraient voté une somme
de 14 500 euros, pour des tentes ?

Mais comment ces élus peuvent-ils voter des crédits (14 500 euros !) pour des tentes, dont ils semblent tout ignorer, et de l'usage et de la destination pour lesquels, M. le maire, vous a réclamé
ces crédits que vous auriez votés ?

Ces tentes sont-elles destinées aux sans-abri, ce qui serait une excellente chose, de la part de M. le maire, qui paraît-il possède une magnifique propriété ? Ou bien encore, à Clamart, il y
aurait-il des " Enfants de Don Quichotte " pour lesquels on leur attribuerait ces tentes ? Là encore, ce serait très chic et très généreux, de la part de M. le maire, d'avoir ce beau geste.

J'attends votre réponse avec imptience et intérêt.

Sentiments cordiaux


Répondre
P
oui, pour faire suite au précédent commentaire, mais c'est très bien parti ! une petite video par ci et par là complètera utilement le joli tableau de M. le maire que vont lui " brosser " les Clamartois..!
Répondre
A
Ca n'a pas l'air facile, chez vous non plus.
Bon courage.
Répondre
C

Merci


Présentation

  • : Clamoche au Conseil municipal de Clamart
  • : Conseillère municipale depuis 2008, Clamoche devient Rachel ADIL le temps des séances de Conseil municipal, à Clamart
  • Contact

Qui suis-je?

Non, vous ne verrez pas ma photo!
- Ni sur mon site;
- ni sur le site officiel de la ville de Clamart!

Et pourtant, je suis bien Conseillère municipale à Clamart.

Un coup de chance !
- à quelques mètres près, je serai Vélizienne;
ou encore du Plessis Robinson...

Au Conseil municipal, j'essaie de défendre :
- l'écologie, une approche terre à terre;
- la place des femmes
... et, bien sûr, l'extrême bout du Haut Clamart.

Quoi que, pour le bout du Haut Clamart, il y a Clamoche!
Clamoche qui garde toute ma fidélité.

Rachel ADIL
rachel@clamoche.com
06 66 71 71 08

Recherche